La recette du succès - Glee
19250
single,single-post,postid-19250,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-6.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

La recette du succès

rds-un

29 juin La recette du succès

Pas facile de composer avec deux familles différentes, des copains et des frères et soeurs motivés mais pas d’accord. Quelques pistes pour éviter les tensions et les couacs.


COMPLOTEZ

À deux, prenez le temps de « dérouler » la semaine ou les jours qui précèdent votre mariage pendant lesquels les conflits familiaux peuvent survenir. Ce programme va surtout vous permettre d’anticiper certaines mauvaises réactions et vous laisser le temps de prévoir un contexte serein et apaisant pour tout le monde (les menus si papa grogne à 12h20, des missions loin de vous pour les mamans, des DIY faciles et de la déco pour les frères et soeurs et les copains).


PAYEZ

C’est un peu rude comme conseil mais soyons clairs, le budget peut être l’une des principales sources de tensions avec vos parents respectifs.
Certes, leur participation financière n’est pas un laissez-passer pour tout décider avec vous et vous n’avez pas de «dee» morale envers eux. C’est un cadeau qu’il vous font, un très beau cadeau mais sans retour attendu. Les choses étant posées, il semblerait que le bon sens veuille que ce que vous souhaitez absolument faire à votre sauce sans avis extérieur soit entièrement à votre charge. Ainsi, aucun débat, aucune discussion, c’est votre choix, assumé financièrement. Si vos parents tiennent à payer en partie votre mariage, proposez-leur de payer un poste en particulier plutôt que de diviser les différentes dépenses. Ainsi vous aurez le plaisir de vous dire qu’ils vous ont offert les fleurs, le champagne et la location de la salle par exemple.


COMPOSEZ

Qu’on ne vous entende pas vous plaindre que tout le monde donne son avis ! C’est bien normal après tout ! C’est vous qui parlez de votre mariage à l’apéro, qui appelez vos familles pour un débrief orga et qui envoyez des Save the Date un an avant ! Mais lorsque l’avis devient pressant ou difficile à éviter, il peut générer un conflit, notamment entre parents et enfants. En même temps mettez vous à leur place : ok c’est votre mariage mais à aucun moment vous n’avez dit lors de l’annonce : «écoute maman je me marie mais on ne veut pas d’un mariage conventionnel…Notre rêve est d’organiser à deux quelque chose de tout simple et de vous y inviter ! Ainsi vous profiterez de la fête exactement comme nos amis !» Ça vous arrangeait bien au début qu’on vous saute dessus pour vous poser 1000 questions et vous proposer un joli chèque. Alors maintenant assumez, et laissez un peu de mou aux mamans pressées de s’investir. Donnez-leur de vraies responsabilités : la déco florale, la mise en
lumière du parc pendant la soirée, les babysitters et les animations pour enfant, bref des missions indispensables mais sur lesquelles on l’espère, vous réussirez à prendre sur vous si ça n’est pas fait exactement comme vous le vouliez.

 

 

Pas De Commentaires

Poster Un Commentaire