L'interview en rythme de Musique & Émotion - Glee
18540
single,single-post,postid-18540,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-6.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

L’interview en rythme de Musique & Émotion

1502602_928358567219613_5897363131412408759_o - copie

04 déc L’interview en rythme de Musique & Émotion

Nœuds papillon, costumes sobres, conseil et éclectisme musical, déco minimaliste et matériel ultra-pro : Jean-Charles et Adrien ont choisi d’apporter, à travers Musique et Émotion une nouvelle vision des DJs de mariage pour vous offrir le dance floor le plus funky du moment. Glee a voulu en savoir plus sur ce collectif atypique.

 

GLEE : Qu’ est ce qui vous a donné l’envie de créer Musique et Émotion ? (Qui était le mystérieux Oncle Paul dont vous parlez sur votre site ?)

JEAN-CHARLES : L’oncle Paul ? Il fait référence à mon papa, qui ne s’appelle pas Paul d’ailleurs (chuuut c’est un secret) mais il m’a toujours fait penser à un grand-oncle qui partage sa boîte secrète. En l’occurrence pour moi c’était la musique depuis mon plus jeune âge (on est en 1990). Le casque sur la tête, il me faisait écouter des titres de tous styles, Brassens, Gainsbourg en passant par les Beatles et me laissait dormir sous la scène pendant qu’il animait des soirées ! Ce n’est pas la même génération mais mon futur métier et surtout ma culture musicale étaient bien là.

G : Pourquoi avoir créé Musique et Émotion ?

J.-C. & A : L’image du DJ de mariage est encore aujourd’hui négative : c’est un milieu non réglementé qui, comme beaucoup, connaît certaines dérives. Adrien et moi avons voulu apporter une nouvelle vision du DJ d’une manière générale, ouvert d’esprit, a entif, organisé, avec de vraies compétences techniques et très professionnel. Une prestation sobre, centrée sur la programmation musicale, généraliste, sans animations au micro, juste ce qu’il faut au moment où il le faut !

G : Votre mission du D-Day, c’est quoi exactement ?

J.-C. & A : Sonoriser, me re en lumière et créer une ambiance grâce à la musique au fur et à mesure de la journée, être a entif et réactif, accompagner, ouvrir grand les yeux et surtout suivre avec exactitude les éléments dé nis avec les mariés en amont !

G : Comment se passent les rendez-vous avec les mariés ? Vous choisissez ensemble la musique ? En quoi consistent ces rencontres ?

J.-C. & A : Nous planifions au minimum trois rendez-vous avec les futurs mariés, la réussite du jour J réside essentiellement dans la préparation. Méthodiquement, nous abordons les lieux de la journée, les horaires et le déroulement de chaque étape, nous recherchons ensemble l’ambiance qu’ils souhaitent avoir ce jour-là, nous remplissons une grille détaillée sur la programmation musicale de la journée par instants et nous dé nissons ce qu’ils souhaitent entendre et ne pas entendre, etc. Bien sûr on est aussi là pour accompagner la famille et les témoins alors nous prenons directement contact avec eux pour coordonner au mieux les interventions.

G : En quoi mixer pour un mariage est-il di érent d’autres événements ? À quoi devez-vous penser ?

J.-C. & A : La particularité principale est qu’on doit toujours analyser notre dance oor et réagir en temps réel. Notre mix dépend forcément du goût des mariés et de l’investissement de chaque invité sur la piste…

G : Le nœud pap et la déco sobre sont vos marques de fabrique : pourquoi être partis sur ce e voie ?

J.-C. & A : Le nœud pap ? Parce qu’on ne savait pas faire les nœuds de cravate !

G : Pour vous un mariage réussi musicalement, c’est quoi ?

J.-C. & A : Des sourires, des gens qui sautent partout, une n de soirée tardive, un large horizon musical, des titres cultes et d’autres plus pointus…

G : Quel est votre meilleur souvenir de mariage ? Un moment qui vous a marqué ?

J-C & A : Le moment qui m’a le plus marqué dans un mariage ? Un témoin qui me demande Alphonse Brown Le Frunkp… J’adore !!!

G : Si vous vous (re)mariez demain, on entendra quoi à votre entrée dans la salle ? Et à 8 heures du mat, on dansera sur quoi…

J.-C. & A : Haaa ! La question piège ! Trop d’idées… Allez je me lance. Entrée dans la salle : Flower de Moby. À 6 heures du matin je vois bien Eminem Lose Yourself ! Mais le moment le plus important pour moi est la cérémonie en extérieur, cet instant où tout est gé, où chacun retient son sou e, ce moment intimiste, familial, paisible, solennel et tellement simple à la fois… Antony & e Johnsons Fistful of love.

G : Depuis quelques semaines, c’est à bord d’une caravane rétro noire, e Black Machine, que vous venez jusqu’aux mariés. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce concept ?

J.-C. & A : On a pensé un moment se lancer dans un food truck et puis on s’est dit qu’on était meilleurs en musique qu’en gastronomie ! En mélangeant tout cela, ça faisait un music truck ! En caravane parce que c’est plus fun, on se pose où on veut, il su t d’une prise de courant et on peut ambiancer tout un cocktail ou un lendemain de mariage en extérieur.

G : Un dernier conseil pour les futurs mariés ?

J.-C. & A : SIM-PLI-CI-TÉ ! Restez vous-même…

Pas De Commentaires

Poster Un Commentaire